Addiction Suisse - Faits et chiffres - Effets-Risques

Effets-Risques

Alcoolémie

L'alcool (éthanol) est rapidement absorbé par le sang via la bouche, la gorge et le système digestif. La concentration d'alcool dans le sang varie en fonction de la quantité absorbée, du sexe et du poids de la personne. L'alcoolémie dépend aussi de l'âge, de la génétique, de la vitesse d'absorption et des aliments dans l'estomac.

Les boissons ou verres standards servis au restaurant et dans les bars (verre de vin, bière de 3dl, ...) contiennent à peu près tous environ 10 à 12 gr d'alcool pur. On estime que le taux maximal est atteint environ une heure après la consommation. L'organisme élimine en moyenne entre 0.10‰ à 0.15‰ par heure. Il n'existe pas de moyen connu d'éliminer l'alcool dans le sang plus vite. On peut, à titre indicatif, utiliser le test suivant pour estimer son alcoolémie.

Alcoolémie dans le sang  
CALCULER
Votre taux d'alcool dans le sang est de: ...

Addiction Suisse n'est pas responsable des conséquences éventuelles de l'utilisation de ce test.
Source

Effets corporels et psychiques

Les effets de l'alcool se manifestent rapidement. On peut notamment ressentir de la gaieté, le besoin de parler, une sensation de chaleur, de bien-être ou de détente. L'alcool modifie aussi l'autoévaluation ce qui peut augmenter l'estime de soi mais aussi réduire la capacité à évaluer les effets de l'alcool et le taux d'alcool. Chaque individu a en outre sa propre perception de ce taux.

La consommation combinée d'alcool avec d'autres substances psychoactives, y inclus des médicaments, peut aussi renforcer ou modifier les effets. Les notices d'emballage des médicaments donnent des informations à ce sujet ou celles-ci peuvent être obtenues à la pharmacie.

Les indications suivantes sur les effets de l'alcool ne sont que des points de références.

  • 0.2 à 0.5 pour mille (0.10-0.25 mg/l dans l'air expiré)
    • légère diminution de l'acuité visuelle et auditive
    • relâchement de l'attention, de la concentration et augmentation du temps de réaction
    • altération de l'esprit critique et de la capacité de jugement, tendance à prendre des risques
  • 0.5 à 0.8 pour mille (0.25-0.4 mg/l dans l'air expiré)
    • problème de vision nocturne
    • troubles de l'équilibre
    • problèmes de concentration, modification significative du temps de réaction
    • augmentation de la désinhibition et surestimation de soi
  • 0.8 à 1 pour mille (0.4-0.5 mg/l dans l'air expiré)
    • réduction accrue de l'acuité visuelle, la perception des objets et la vision spatiale sont altérées, le champ visuel se rétrécit (vision tubulaire)
    • troubles accrus de l'équilibre
    • difficultés de concentration marquées, net allongement du temps de réaction
    • surestimation croissante de soi, euphorie, désinhibition croissante
  • 1 à 2 pour mille (0.5-1 mg/l dans l'air expiré; stade de l'ivresse)
    • altération accrue de la vision spatiale et de l'adaptation aux passages clarté/obscurité
    • troubles importants de l'équilibre
    • déficits d'attention et de concentration, temps de réaction considérablement perturbé, confusion, troubles du langage, troubles de l'orientation
    • importante surestimation de soi (désinhibition et perte de l'esprit critique)
  • 2 à 3 pour mille (1-1.5 mg/l dans l'air expiré ; stade de la torpeur)
    • troubles marqués de l'équilibre et de la concentration, capacité de réaction pratiquement inexistante
    • relâchement musculaire
    • troubles de la mémoire et de la conscience, confusion
    • vomissements
  • 3 à 5 pour mille (1.5-2.5 mg/l dans l'air expiré; stade du coma)
    • à partir de 3 pour mille: perte de conscience, amnésie, respiration faible, baisse de la température corporelle, perte des réflexes
    • à partir de 4 pour mille: paralysies, coma avec perte des réflexes, mictions involontaires, arrêt respiratoire et mort

En savoir plus

.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print