Addiction Suisse - Faits et chiffres - Conséquences

Conséquences

La part des personnes admises en traitement pour un problème principal de consommation d'ecstasy est faible et n'a que peu évolué entre 2004 et 2016.

Références

Maffli, E., Delgrande Jordan, M., Schaaf, S., Dey, M. (2018). act-info Jahresbericht 2016: Suchtberatung und Suchtbehandlung in der Schweiz: Ergebnisse des Monitoringsystems. Bern: Bundesamt für Gesundheit (BAG). .pdf Document

.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print