Addiction Suisse - Faits et chiffres - Effets-Risques

Effets-Risques

Effets de la MDMA

Sur le plan neurobiologique, la MDMA et ses dérivés agissent en entraînant une libération massive de sérotonine - un neurotransmetteur - et en bloquant sa recapture. Les effets ressentis dépendent notamment de l'environnement, de l'ambiance et des attentes des consommatrices et consommateurs.

Après la prise de MDMA, le rythme cardiaque s'accélère et les pupilles se dilatent. La MDMA commence à agir 30 à 40 minutes après son ingestion ; elle provoque d'abord une légère euphorie, qui va en s'amplifiant. Elle a principalement pour effet d'exacerber les sensations (effet entactogène) et de faciliter l'accès aux émotions d'autres personnes (effet empathogène). Parmi les effets positifs de la drogue, les consommatrices et consommateurs citent souvent la relaxation, un sentiment de bonheur, de satisfaction, de serviabilité, ainsi qu'une vigilance accrue.

Selon le contenu et la composition de la drogue et suivant la dose absorbée, ce sont les effets stimulants ou hallucinogènes ou encore l'aspect introspectif et sensoriel qui prennent le dessus lors de la prise de MDMA ou de ses dérivés. Les effets durent généralement entre quatre et six heures. La MDMA et ses métabolites peuvent être décelés pendant 24 heures dans le sérum sanguin, jusqu'à trois jours dans l'urine et plusieurs mois dans les cheveux.

En savoir plus

.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print