Addiction Suisse - Faits et chiffres - Prévention

Prévention

Alcool : entre plaisir et ivresse

L'alcool n'est pas un bien culturel ordinaire, car il peut procurer du plaisir, conduire à l'ivresse, nuire à la santé ou engendrer une dépendance. La prévention doit tenir compte de cette particularité. De manière générale, l'objectif de la prévention n'est pas d'interdire la consommation d'alcool, mais de contribuer à éviter que celle-ci ne suscite des problèmes, que ce soit pour l'individu ou la société. Ainsi, la prévention en matière d'alcool vise à empêcher un début de consommation précoce chez les adolescent-e-s et à prévenir ou réduire les risques liés à la consommation chez les adultes.

Prévention structurelle : modifier le contexte

Le comportement de consommation des jeunes et des adultes peut être influencé par des mesures de prévention structurelles. On peut citer notamment la limitation de l'accessibilité à l'alcool (limiter les horaires de vente, âge minimum pour la vente et la remise d'alcool, nombre de points de vente, etc.), les restrictions en matière de publicité ou la politique des prix et la taxation. Les mesures prises dans certains environnements particuliers (setting), comme les entreprises ou les écoles, peuvent également apporter une contribution importante à la prévention. La promotion de conditions de vie favorables à la santé (p.ex. par l'aménagement de l'espace public, l'offre de loisirs, les infrastructures pour les jeunes, etc.) contribue également à la prévention des problèmes liés à l'alcool.

Prévention comportementale : renforcer les compétences psychosociales

Le renforcement des compétences psychosociales contribue à éviter ou à réduire les comportements problématiques liés à l'alcool et favorise une consommation responsable. Ainsi, les programmes de promotion des compétences de base dans les écoles ou durant la formation professionnelle sont particulièrement pertinents. A cet égard, il est important que les jeunes se confrontent activement aux contenus et que les mesures préventives ne se limitent pas à un simple transfert de connaissances. Une mise en œuvre précoce et une approche à long terme contribuent de manière déterminante à l'efficacité d'un programme. Par ailleurs, dans le travail auprès des jeunes exposés à un risque d'addiction ayant fait l'objet d'un premier signalement, la méthode de l'intervention motivationnelle brève s'est révélée efficace. La prévention orientée vers la famille et l'implication de pairs constituent par ailleurs d'autres approches importantes de la prévention centrée sur l'individu.

Des informations sur l'alcool, par exemple sous forme de campagnes d'affichage ou de matériel d'information, transmettent des connaissances sur les effets et les risques. Ces connaissances contribuent à une prise de décision autonome et à l'acceptation sociale des mesures de prévention structurelle.

Synthèse prévention

La prévention des dépendances ne vise pas à interdire la consommation de substances ou certains comportements, mais plutôt à en prévenir ou réduire les conséquences. Selon le groupe cible, cela signifie :

  • empêcher ou retarder l'entrée dans la consommation de substances addictives
  • favoriser l'apprentissage d'une gestion responsable et contrôlée de certains comportements (par exemple les jeux d'argent ou les jeux en ligne)
  • limiter les effets négatifs de la consommation ou de certains comportements pour les individus et la société (réduction des risques)

La prévention peut être structurelle ou comportementale. Idéalement, ces deux niveaux se complètent et se renforcent mutuellement.

La prévention structurelle

La prévention structurelle - également appelée approche axée sur le contexte - vise une modification de l'environnement. Cela peut se traduire par des mesures législatives ou régulatrices (p.ex. : politique des prix, interdictions de vente, restrictions de publicité, etc.), mais aussi par l'amélioration des conditions sociales (emplois et lieux d'habitation favorables à la santé, etc.).

Prévention comportementale

L'objectif de la prévention comportementale est de soutenir et encourager les individus à adopter un usage responsable des substances psychoactives ou des comportements potentiellement addictifs. Cela se traduit par la promotion des compétences psychosociales et des compétences de consommation. La prévention commence dès la petite enfance, dans la famille, et touche toutes les phases de la vie.

En termes de prévention comportementale, on distingue souvent la prévention universelle, sélective et indiquée, qui s'adressent à des groupes de personnes ayant des comportements à risques différents.

En savoir plus

.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print