Fréquence de consommation de MDMA et d’ecstasy en Suisse - Faits et Chiffres - addictionsuisse.ch

Fréquence de consommation de MDMA et d’ecstasy

En 2016, 3.9% de la population déclarait avoir déjà consommé de l'ecstasy et 0.5% l'avoir fait durant la dernière année. La consommation de cette substance durant la dernière année est plus fréquente chez les jeunes et un peu plus chez les hommes que les femmes.

Selon les analyses des eaux usées de différentes villes suisses, la consommation de MDMA ou ecstasy a augmenté entre 2015 et 2017. Elle a ensuite diminué depuis 2021. Les valeurs les plus élevées ont été observées à Zurich.

Les charges journalières normalisées correspondent à la quantité de résidus mesurée durant 24 heures dans une station d'épuration (STEP) en fonction de la concentration mesurée, du débit d'eau à l'entrée de la STEP et du nombre d'habitants raccordés. Ces valeurs permettent d'effectuer des comparaisons temporelles ou géographiques, mais pas d'inférer la quantité effectivement consommée d'une substance.

Références

Ecole des sciences criminelles (ESC) (2022) : communication personnelle

Gmel, G., Kuendig, H., Notari, L., Gmel, C. (2017). Suchtmonitoring Schweiz - Konsum von Alkohol, Tabak und illegalen Drogen in der Schweiz im Jahr 2016. Lausanne: Sucht Schweiz. .pdf Document

OEDT (2022). Analyse des eaux usées et drogues – étude multiville européenne. External Lien

Dernière actualisation: 11.07.2022
Top
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print