Risques et conséquences de l’utilisation d’Internet - Faits et Chiffres - addictionsuisse.ch

Risques et conséquences de l’utilisation d’Internet

    Facteurs de risques

    À ce jour, les caractéristiques suivantes ont pu être associées à une probabilité accrue de présenter un usage problématique d'Internet en général ou à la pratique problématique d'activités spécifiques sur Internet :

  • Caractéristiques d'Internet ou d'activités menées sur Internet
    • grande accessibilité
    • continuité - le monde virtuel évolue même lorsqu'on éteint son appareil
    • contenu presque illimité
    • possibilité d'anonymat
    • offre un monde virtuel qui semble plus contrôlable que la réalité
    • offre la satisfaction immédiate de certains besoins
  • Caractéristiques individuelles
    • âge (adolescence)
    • situation sociale difficile (p. ex. chômage, expérience migratoire)
    • faible revenu
    • problèmes psychiques, par exemple anxiété, dépression (peuvent précéder ou se développer en lien avec l'utilisation d'Internet)
    • caractéristiques personnelles (faible estime de soi, introversion)
    • faible soutien social
    • le genre peut être un facteur de risque en lien avec des utilisations spécifiques d'Internet
  • Caractéristiques spécifiques aux jeunes
    • famille dysfonctionnelle
    • mauvaise communication au sein de la famille
    • peu ou pas de surveillance des parents par rapport à l'utilisation d'Internet
    • pression du groupe au sein du cercle d'ami-e-s
  • Possibles conséquences liées à l'usage problématique d'Internet en général ou à la pratique problématique d'activités spécifiques sur Internet

    Diverses conséquences (négatives) peuvent survenir dans les situations d'usage problématique d'Internet.

  • Possibles conséquences sur la santé psychique
    • état dépressif
    • sentiment de perte de contrôle
    • stress, surmenage
  • Possibles conséquences sur la santé physique
    • mauvaise alimentation
    • prise de poids
    • impact sur la musculature, la posture et le dos
    • impact sur le sommeil, fatigue
    • altération de la vision
  • Possibles conséquences sociales
    • isolement
    • problèmes dans les relations familiales
    • impact négatif sur la vie professionnelle ou scolaire
    • problèmes d'argent selon les activités menées en ligne (jeux d'argent et jeux impliquant des (micro-)transactions d'argent, achats en ligne)

    Signes d'une perte de contrôle

    Certaines personnes perdent le contrôle de leur utilisation d'Internet en général ou d'une activité spécifique sur Internet. Elles ne peuvent alors plus en limiter l'usage. Les symptômes qu'elles décrivent évoquent ceux d'une addiction.

    Dans ce cas, le terme "addiction" doit cependant être utilisé avec prudence, car il n'existe pas, pour le moment, une terminologie, une définition et des critères diagnostiques universellement acceptés de ce phénomène. Ainsi lui préfère-t-on fréquemment les expressions telles que usage problématique d'Internet ou troubles de l'usage d'Internet.

    En l'absence de consensus parmi les expert-e-s sur les critères diagnostiques d'un usage problématique d'Internet, ce sont souvent ceux de l'addiction aux substances psychoactives ou aux jeux d'argent ainsi que ceux du trouble du contrôle de l'impulsion qui sont utilisés pour décrire un usage dont la personne aurait perdu le contrôle.

    Ainsi, le temps passé sur Internet n'est pas un critère suffisant pour définir un usage problématique.

  • Les critères souvent repris
    • un fort désir d'utiliser Internet
    • des difficultés à contrôler son utilisation
    • de l'agitation et de l'irritabilité lorsqu'on ne peut pas se connecter
    • le besoin d'aller sur Internet toujours plus souvent et plus longtemps
    • la prépondérance d'Internet sur les autres sources d'intérêt et obligations
    • la poursuite de l'utilisation d'Internet malgré ses conséquences manifestement négatives

Encore des questions en suspens par rapport à la classification

Le recul sur le plan scientifique est (encore) insuffisant pour répondre aux nombreuses questions qui se posent.

Par exemple, un débat important concerne la question de savoir si l'usage problématique d'Internet est un problème en soi ou s'il ne serait pas le symptôme d'un problème psychique déjà existant, comme la dépression, une phobie sociale ou l'anxiété.

Autre exemple : certains troubles sont-ils liés à l'utilisation d'Internet en général ou plutôt à des activités spécifiques disponibles via Internet? Pour certain-e-s professionnel-le-s, l'on peut parler d'un usage problématique d'Internet en général, peu importe l'activité menée. Pour d'autres, Internet rend possible ou facilite différentes activités spécifiques qui sont, elles, propices au développement d'un usage incontrôlé ou d'une addiction. Ainsi, certaines activités en ligne permettent de trouver sans beaucoup d'efforts de la reconnaissance, du succès, du contrôle ou un sentiment d'appartenance, qui ne sont pas toujours faciles à obtenir dans la vie réelle. À ce jour, on considère que les activités en ligne suivantes présentent un risque particulier d'usage problématique :

  • les jeux en ligne, le "gaming" (surtout les MMORPG "massively multiplayer online role-playing games" et ceux incluant des "loot boxes" et autres microtransactions")
  • la communication en ligne (notamment via les réseaux sociaux comme Snapchat, Instagram, etc.)
  • la pornographie
  • les jeux d'argent
  • les achats

Une loot box (ou coffre à butin) est un objet virtuel, qui offre aux joueurs et joueuses des améliorations et une évolution plus rapide dans le jeu vidéo. Ils sont soit gratuits, soit généralement disponibles pour une somme modique.

Les notions telles que usage problématique d'Internet et troubles de l'usage d'Internet n'apparaissent ni dans la Classification internationale des maladies de l'Organisation mondiale de la santé (CIM-11), ni dans le Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders de l'Association américaine de psychiatrie (DSM 5).

En revanche, depuis son adoption en mai 2019, la CIM-11 inclut le trouble du jeu vidéo en ligne ou hors ligne (Gaming disorder). Celui-ci est défini comme un comportement lié à la pratique des jeux vidéo ou des jeux numériques, qui se caractérise par :

  • une perte de contrôle ;
  • une priorité accrue accordée au jeu, au point que celui-ci prenne le pas sur d'autres centres d'intérêt et activités quotidiennes ;
  • la poursuite ou la pratique croissante du jeu en dépit de répercussions dommageables.

Paru en 2013, le DSM-5 considère quant à lui que "le trouble du jeu sur Internet" (Internet gaming disorder) nécessite des investigations supplémentaires avant de pouvoir le reconnaître comme nouveau diagnostic.

Il n'existe pas, pour l'heure, de diagnotics reconnus au plan international pour d'autres activités spécifiques menées sur Internet. De nombreux travaux de recherche sont toutefois en cours qui ont pour objectif d'identifier les risques liés à d'autres activités et qui devraient ainsi permettre de statuer sur le bienfondé de créer de nouveaux diagnostics.

Dernière actualisation: 09.06.2020
Top
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print