Risques et conséquences de la consommation de tabac - Faits et Chiffres - addictionsuisse.ch

Risques et conséquences de la consommation de tabac

Dépendance

La nicotine est une des substances qui rend le plus rapidement dépendant, et on estime que la plupart des fumeurs quotidiens (qui représentent 70% de tous les fumeurs) sont dépendants.

Conséquences sur la santé

Dans les sociétés industrielles occidentales, la consommation de tabac est une des causes principales de maladies, invalidité et décès (précoce) : la moitié des fumeuses et fumeurs actuels vont mourir d'une maladie liée au tabagisme. Suivant la durée de la consommation de tabac (en années), qui influence le plus le risque, le mode de consommation et la quantité ont aussi une influence sur la santé. Il faut également compter avec les risques pour la santé liés au tabagisme passif.

Cigarette

Dans la fumée d'une cigarette se dégagent plus de 7'000 composés chimiques, souvent regroupés sous le nom de goudron. La plupart sont des particules extrêmement fines qui pénètrent dans les poumons. Une partie considérable de ces particules est toxique.

70 de ces substances toxiques sont cancérigènes, d'autres sont potentiellement cancérigènes. Le risque de développer un cancer est 25 fois plus élevé pour une fumeuse ou un fumeur.

Le monoxyde de carbone, les oxydants et les métaux lourds sont responsables des maladies cardiaques. Fumer est un des risques les plus importants de maladies cardio-vasculaires et favorise l'apparition de l'artériosclérose (épaississement de la paroi des artères) et de caillots.

Différents gaz irritants peuvent provoquer l'asthme, la bronchite et les broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO). Selon les données les plus récentes, la consommation d'une cigarette par jour déjà peut être liée à un risque considérablement plus élevé d'infarctus.

Plusieurs décennies après l'introduction des cigarettes light, qui devaient contenir moins de nicotine et de substances nocives, il est aujourd'hui clair que ces cigarettes ne sont pas moins nocives, et lorsqu'elles contiennent moins de nicotine et du substances irritantes, elles sont inhalées plus profondément ou un plus grand nombre de cigarettes sont fumées par jour. Cela conduit à des cancers du poumons difficiles à soigner.

Chicha

En l'état actuel des connaissances, il semblerait que fumer régulièrement la chicha soit à peine moins nocif que fumer la cigarette, car l'eau ne filtre que peu de substances toxiques. La fumée contient plus de substances toxiques que la cigarette, puisque le tabac est mélangé à plus d'additifs, et le monoxyde de carbone est libéré en plus grande quantité avec le charbon. De plus, la durée de l'inhalation est un peu plus longue et profonde que celle d'une cigarette.

Par ailleurs, la chicha peut entraîner un risque d'intoxication au monoxyde de carbone (CO) : quand on fume pendant un certain temps (et aussi à cause du charbon), une grande quantité de molécules de monoxyde de carbone parvient dans les globules rouges et empêche l'absorption d'oxygène, d'où un risque de suffocation. Quand la chicha est fumée dans des espaces fermés, elle entraîne une forte exposition à la fumée passive.

Cigares

Même si un cigare entier produit plus de substances nocives qu'une cigarette, la consommation moyenne reste moins nocive que celle des cigarettes, car les cigares sont moins fumés. La fumée du cigare reste plus longtemps dans la cavité buccale, où des tumeurs de gencives, de la langue, du palais et de la gorge peuvent survenir. Par ailleurs, le monoxyde de carbone, mais aussi des oxydants et métaux lourds sont responsables de maladies cardio-vasculaires. De plus, une partie des fumeurs de cigare développent une dépendance.

Cigarillos

C'est un cigare court et très fin, souvent muni d'un filtre. Le nombre d'unités fumées par jour est plus élevé et la fumée est parfois inhalée. Ainsi les conséquences pour la santé sont plus élevées que pour les cigares mais probablement moins élevées qu'une consommation moyenne de cigarettes. L'inhalation élève le risque d'un cancer des poumons et de la BPCO.

Pipe

La fumée n'est en principe pas absorbée par les poumons mais gardée en bouche. Les risques pour la santé et la dépendance sont comparables à ceux du cigare.

Grossesse

Fumer pendant la grossesse entrave le développement du cerveau et des poumons. La nicotine augmente le risque de naissance prématurée, de faible poids à la naissance, de mort à la naissance et de mort subite du nourrisson.

Décès

La plupart des substances toxiques sont issues de la combustion du tabac (et du papier de cigarette). En Suisse, 9'500 personnes décèdent chaque année des suites du tabagisme, soit une personne par heure. Les causes principales de décès sont les cancers, comme le cancer des poumons, du larynx et de la trachée (42%), les maladies du système cardio-vasculaire comme l'infarctus ou l'accident vasculo-cérébral (39%) ou les maladies des voies respiratoires, avant tout la BPCO (15%). 

Top
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print