Snus en Suisse : modes de consommation, effets et risques, législation, prévention - Faits et Chiffres - addictionsuisse.ch

Snus : modes de consommation, effets et risques, législation, prévention

Portrait

Le snus, parfois appelé tabac à sucer, est une forme de tabac oral répandue en Suède et en Norvège. Il est conditionné en petits sachets que l'on place entre la gencive et la joue.

 

Effets

La nicotine est la substance présente dans les feuilles de tabac qui est la cause des effets psychoactifs et de la dépendance. La nicotine stimule la libération de dopamine et d'autres neurotransmetteurs aux multiples effets physiques et psychiques : stimulation, augmentation des perceptions, de la mémoire, diminution de l'appétit. La quantité de nicotine absorbée dépend du produit et de la façon de l'utiliser.

On estime qu'avec le snus la dépendance s'installe aussi rapidement qu'avec la cigarette.

Risques-Conséquences

Dépendance

La nicotine contenue dans le tabac est une des substances qui rend le plus rapidement dépendant. On estime qu'avec le snus la dépendance s'installe aussi rapidement qu'avec la cigarette.

Conséquences sur la santé

Le snus suédois, consommé en Suisse, est associé à un risque de cancer très faible, car le tabac est pasteurisé et séché, et contient de ce fait moins de nitrosamines cancérigènes. Il y a cependant éventuellement un risque de cancer de la cavité buccale, de l'œsophage et du pancréas. On note par ailleurs, comme pour tous les produits nicotiniques, un risque cardiovasculaire légèrement augmenté. Par ailleurs, on a trouvé un lien significatif entre l'usage de snus suédois et la récession gingivale.

Grossesse

Fumer pendant la grossesse entrave le développement du cerveau et des poumons. La nicotine augmente le risque de naissance prématurée, de faible poids à la naissance, de mort à la naissance et de mort subite du nourrisson.

Décès

La plus grande partie des substances nocives issues des produits à base de nicotine sont générés par la combustion du tabac. A ce jour, les études montrent que le snus libère beaucoup moins de substances nocives que les produits où il y a une combustion de tabac.

 

Législation

La fabrication, l'étiquetage et la publicité des produits du tabac sont réglés dans l'ordonnance sur les produits du tabac. Une nouvelle loi sur les produits du tabac doit remplacer cette ordonnance mais son entrée en vigueur n'interviendra pas avant 2021.

Production et vente

Le Snus peut être vendu légalement depuis 2019. Pour des raisons de santé, le produit n'avait pas été officiellement approuvé en Suisse auparavant, mais il était facilement disponible dans de nombreux endroits en Suisse.

Protection de la jeunesse

L'âge minimal de vente pour les produits du tabac, y compris le snus, est défini au niveau cantonal à 16 ou à 18 ans.

La publicité

Tant que le snus n'avait pas été approuvé, le produit était à peine publicisé. Mais cette situation a changé avec l'approbation de sa commercialisation en 2019.

Au niveau national, seule la publicité à la radio et la télévision est interdite. Quelques cantons vont toutefois plus loin avec l'interdiction de l'affichage, de la publicité au cinéma ou du sponsoring de manifestations. Par ailleurs, la publicité qui s'adresse principalement aux mineurs est interdite.

Imposition

Le snus est imposé à 6% du prix de vente au détail dans le cadre de la loi sur l'imposition des produits du tabac.

 

Prévention

Du point de la prévention, il est recommandé de traiter ces produits comme les autres produits du tabac. Les conseils concernant le sevrage ou les offres d'aide sont les mêmes. Voir Prévention dans le chapitre Cigarettes und co.

Top
.hausformat | Webdesign, Typo3, 3D Animation, Video, Game, Print